Français Anglais
Français English

Habitat For Humanity Côte d'Ivoire
Abidjan | Cocody 2 Plateaux Les Vallons | (+225) 22 41 97 70
Mardi, 11 Decembre 2018

LE PROGRAMME EAU, HYGIENE ET ASSAINISSEMENT


Description du programme


L’eau et l’assainissement sont essentiels à la vie, à la santé, aux moyens de subsistance et à la dignité. Ils font partie des droits fondamentaux de l’homme. L’eau est en effet un aliment en elle-même sans lequel l’être humain ne peut normalement pas survivre plus de 5 jours. Un approvisionnement adapté et opportun en eau propre est tout particulièrement important pour les populations. La mise à disposition d’un réseau d’assainissement adéquat est tout aussi importante. Habitat for Humanity Côte d’Ivoire dans son souci croissant de servir plus de familles de toutes les couches sociales dans le besoin a initié le projet d’accès à l’eau potable.

Le projet d’accès à l’eau potable répond aux soucis de réduire les cas de maladie par :
1. La réhabilitation des points d’eau,,
2. La construction de toilettes,
3. L’approvisionnement en quantité et en qualité de l’eau de consommation aux ménages,
4. L’amélioration des bonnes pratiques d’hygiène par la formation des comités d’hygiène.

Le programme vise à améliorer la santé des populations vulnérables, notamment les femmes et les enfants par l’accès à l’eau potable, à l’assainissement et la formation à l’hygiène. L’objectif du programme permet de réhabiliter les points d’eau ou pompes villageoises, de favoriser l’accès à l’eau potable aux couches vulnérables, d’améliorer la santé par l’utilisation de l’eau de qualité, de former les artisans réparateurs, de former les comités de gestion des points d’eau, d’améliorer l’hygiène et l’assainissement des populations, de construire des toilettes et des latrines adéquates.

Le projet d’accès à l’eau potable et à l’assainissement de Habitat for Humanity Côte d’Ivoire initié depuis 2010 a permis de servir plus de 200.000 familles vulnérables dans les régions du Nord, de l’Est et du Centre. Grâce aux appuis financiers de Global Nature Fund, Sika, le Lycée américain, GOAC, etc. Les conditions de vie de milliers de familles vulnérables ont été considérablement améliorées par l’accès à l’eau potable et à une hygiène améliorée.

Ce projet a permis aussi de former et de mettre en place des Comités de Gestion des Points d’Eau (CGPE), qui sont des comités locaux de suivi, chargés de la maintenance et de l’entretien quotidien afin de garantir la durabilité des ouvrages. Grâce à HFHCI, ces CGPE ont été formés à l’hygiène pour réduire les risques liés à la transmission des maladies en rapport avec l’eau. Les participants aux formations reçoivent des notions de bases nécessaires à l’hygiène comportementale et environnementale, afin de servir de relais auprès des autres villageois. Cela permet aussi de susciter en eux la volonté de faire des collectes pour les futures pannes. La formation porte aussi sur les artisans locaux. L’objectif de cette formation est de favoriser un transfert de compétence au niveau local pour la réparation et la maintenance des points d’eau.

Quelques projets réalisés


Au cours de l’année 2015-2016, le projet Global Nature Fund a permis de réhabiliter cinq (05) pompes à motricité humaine (PMH) dans la région de Dimbokro, précisément dans les villageoises de Django-Kokokro, Adjoumanikro, Abo-N’guessankro, Kouadio-Ettienkro et Tangoumassou. A terme, ce sont environ 280 familles (soit 56 familles pour 1 pompe) qui ont accès à l’eau de bonne qualité, 240 personnes ont été formées à l’hygiène.​

De même, le Lycée américain a fait un don financier pour la réhabilitation deux (02) pompes à motricité humaine (PMH) dans le villageois de Kouadio-Ettienkro, dans le département de Dimbokro. Aujourd’hui, 112 familles (soit 56 familles pour 1 pompe) qui ont accès quotidiennement à l’eau de bonne qualité et 58 personnes ont été formées aux bonnes pratiques d’hygiène. Ce projet permet d’approvisionner en eau potable à environ 560 personnes par jour.​

Le projet Guernsey Overseas Aid Commission (GOAC) est un financement octroyé à HFHCI afin de réhabiliter les points d’eau, de construire des latrines et de former à l’hygiène les populations rurales. Ce projet déjà en cours d’exécution prévoit la réhabilitation de 30 points d’eau, la construction de 45 latrines, la formation de 3.000 personnes à l’hygiène et la distribution de 4.000 kits d’hygiène. ​